L’Innovation. Valeur, économie, gestion

L’opinion des lecteurs

Comment rassembler en une seule approche l’avantage concurrentiel de Michael Porter, le surplus marxiste et l’effet d’expérience du Boston Consulting Group ? C’est l’un des défis de cet ouvrage qui réussit à rassembler la gestion et l’économie de l’innovation dans une approche unifiée en créant ou renouvelant 4 concepts fondamentaux :

  • le choix fragmentaire (choix collectif réalisé progressivement par agrégation de choix individuel, qui ne s’impose à l’ensemble que sous la forme de « standard » qui reste soumis à l’adhésion individuelle) ;
  • l’innovateur (individu qui accompagne la transformation d’une idée en un objet économique en assumant la définition du modèle économique et l’acceptation sociale et culturelle. Il est le créateur de l’innovation) ;
  • l’innovation (une création économique complexe aboutissant à une amélioration de l’efficacité globale de la société) ; et la valeur d’Innovation (avantage économique global résultant de l’innovation, pour les producteurs et pour les utilisateurs.

Cette valeur peut être évaluée unitairement ou globalement, instantanément ou dans le futur).

En révélant que la « valeur d’innovation » est une grandeur mesurable, et que processus innovant est une création économique complexe, les auteurs ouvrent une nouvelle ère de réflexion sur l’évolution de nos sociétés. Cette valeur peut être évaluée unitairement ou globalement, instantanément ou dans le futur).

Hors des sentiers battus, n’hésitant pas à faire appel à la psychologie, l’histoire ou la sociologie, ce livre définit une nouvelle approche de l’innovation, phénomène découvert en économie par Joseph Schumpeter au début du XX° siècle.

Utilisant de nombreux exemples pris dans l’histoire et l’actualité, les auteurs proposent d’oublier l’ancienne conception de l’innovation (un processus rationnel de maximisation de la satisfaction des clients) et de traiter l’innovation comme une création économique complexe organisée par un innovateur, justifiée par une amélioration globale de l’efficacité du fonctionnement économique de la société qu’ils dénomment « valeur d’innovation ».

En plaçant l’innovateur au centre du processus d’innovation, cet ouvrage redonne une dimension humaniste à l’acte économique majeur : celui de la création de nouvelles richesses par l’intelligence humaine. En fondant un paradigme humaniste de l’économie et singulièrement de son « coeur », l’innovation, ce livre redonne du sens à la notion de « progrès », ouvre des perspectives nouvelles pour notre avenir et éclaire sous un nouveau jour la question de la politique de l’innovation.

Don't be shellfish...Email this to someoneShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Share on Facebook

34 réflexions au sujet de « L’Innovation. Valeur, économie, gestion »

  1. Ping : Blue Coaster33
  2. Ping : stream movies
  3. Ping : alkaline water
  4. Ping : water ionizer
  5. Ping : kangen water
  6. Ping : kagen water
  7. Ping : tvpackages.net
  8. Ping : youporn
  9. Ping : car parking
  10. Ping : her og nu laan
  11. Ping : her og nu laan
  12. Ping : parking
  13. Ping : she said
  14. Ping : house blue
  15. Ping : Greg Thmomson
  16. Ping : gmail sign in

Les commentaires sont fermés.